Comment devenir paysagiste ?

Devenir paysagiste
Comment devenir paysagiste ?

En raison de la croissance des demandes de prestations en paysagisme, se tourner vers le métier de paysagiste peut être extrêmement prometteur. Focus sur les principaux avantages de ce métier, les options de carrière et les formations qu'il faut suivre.

Paysagiste : les avantages du métier

Au contact de la nature
Le métier de paysagiste vous convient si vous ne supportez plus de travailler dans un bureau et que vous êtes plus à l'aise en contact avec la nature. C'est l'avantage même de ce secteur, car vous serez en contact permanent avec les végétaux. Il est encore plus intéressant de toucher une rémunération en prenant soin des plantes : les tailler et les entretenir. De plus, vous créerez un nouveau paysage chaque fois que vous changez de client. 

Une très grande liberté
Rien de tel que de travailler à son propre compte. Vous pouvez prendre en compte toutes les tâches qu'on attend d'un paysagiste ou ne choisir qu'un seul, comme l'entretien par exemple. Tout dépend de votre façon de travailler et de votre emploi du temps. Vous pouvez vous focaliser sur les créations et ne pas participer aux travaux sur terrain. Du jour au lendemain, vous pouvez devenir ce que vous voulez selon vos besoins, la saison et vos inspirations.

Les options de carrière

Devenir paysagiste sans diplôme
Pour certains, suivre des études et des formations est une perte de temps et de l'argent. Cependant, il est possible devenir paysagiste professionnel sans les diplômes requis, mais il vous en faudra un minimum pour éviter toutes formes de tromperies. Pour cela, vous avez les vidéos, les audios, les livres, les cours en présentiel, les suivis scolaires ou encore le coaching. Vous devez savoir également qu'en ce moment, la plupart des clients préfèrent des professionnels expérimentés, plutôt que diplômés. 

Devenir paysagiste auto-entrepreneur
Devenir paysage auto-entreprise de façon exclusive n'est pas tout à fait possible, car ce secteur est rattaché au régime social de la MSA (Mutualité Sociale Agricole). Toutefois, la loi vous autorise à exercer des services d'aide à la personne, du moment où ceux-ci sont d'une petite envergure (tondages de pelouses, ramassage de feuilles…). Si tel est le cas, il faut que vous proposiez au moins un service additionnel à celui de ces travaux. Sauf en cas de dispense, tous les artisans sont tenus d'effectuer le Stage de Préparation à l'Installation.

Les formations

Avant le bac
Si vous voulez devenir paysagiste avant même d'empocher le bac, le CAPA travaux paysagers ou le BEPA aménagement de l'espace sont faites pour vous. Avec ces formations, la vie active vous ouvre directement ses portes. Cependant, si vous vouez approfondir davantage, c'est le brevet d'études professionnelles agricoles que vous devez choisir. Vous aurez le choix de vous introduire sur le marché du travail ou d'aller encore plus loin en vue d'un bac professionnel ou technologique.

Après le bac
Après le bac, vous avez le BTSA aménagements paysagers. Vous apprendrez tout ce qui concerne le métier de paysagiste professionnel : gestion d'aménagement paysager, étude des végétaux et de leur environnement, étude de la réalisation finale… À part l'aspect technique, vous apprendrez également l'aspect financier. Vous avez également le DE paysagiste (accès par concours après un bac + 2) qui est proposé dans 5 écoles en France.